Le mercredi 6 décembre 2017, les créations des trois groupes (Les Maîtres fous, Jeanne des abattoirs et Char) de la saison I de La Marmite ont été vernies au Cairn. Chaque endroit de la villa était le lieu de restitution d’un des groupes:

au rez, un premier mur rappelait les constats et le principe de La Marmite (que l’on peut lire ici); la seconde salle était dévolue groupe Jeanne des abattoirs, où l’on pouvait découvrir les grands panneaux reprenant les impressionnants carnets de bord du groupe (à lire ici), puis les discours de Laurence (la lettre peut être lue ici), Chantal (qui présentait La Marmite réalisée avec les autres participants du groupe) et Jérôme Meizoz, le poème lu par Claude Thébert, le tout ponctué des haïkus sonores de la contrebasse de Jean-Luc Riesen, à écouter ici:

au premier, La nuit respire, l’installation visuelle, sonore et algorithmique du groupe Char réalisée en collaboration avec Fabrice Aragno, occupait l’espace et invitait à la découverte des événements de leur parcours (extrait du film Sonita, poèmes de Jean-Pierre Siméon, etc.) :

enfin, il fallait emprunter un chemin lumineux, passé au coin du feu pour se retrouver dans la Maison des jardiniers et découvrir la création partagée du groupe Les Maîtres fous, le spectacle Today imaginé par la compagnie de danse 7273.

Retour en images (© Aleksandr Thibaudeau)
Pour découvrir l’album complet, cliquez ici.