Rencontre publique avec Pierre Tevanian
La religion, l’opium et la gauche
Jeudi 29 novembre 2018 à 20h au Musée International de la Réforme (rue du Cloître 4, à Genève)

« Le rejet viscéral de la religion, l’allergie revendiquée, la défiance ou le mépris affichés à l’égard des croyants, mais aussi la manière fort cavalière dont ces attitudes parviennent à se légitimer grâce à un célèbre texte de Marx invoqué comme une formule magique, tout cela n’est pas marginal mais au contraire central, omniprésent, quasi-hégémonique dans l’ensemble de la gauche française, de la plus « modérée » à la plus « radicale ». C’est donc cette haine de la religion qui m’a intéressé – plutôt que la haine déclarée des arabes ou des musulmans. Il est vrai que, dans le contexte sociopolitique spécifique de la France des années 2010, ces différentes haines sont loin d’être toujours discernables. »

Né en février 1970 à Paris, Pierre Tevanian est un militant associatif français.
Fondateur avec Sylvie Tissot du collectif Les Mots sont importants (www.lmsi.net), co-animateur du site de ce collectif, il est aussi connu pour ses nombreuses publications théoriques et militantes. Il est notamment l’auteur de La République du mépris (2007), de La Haine de la religion (2013), et de La Mécanique raciste (2017). Ancien élève de l’Ecole normale supérieure de Saint-Cloud, il est aujourd’hui professeur agrégé de philosophie au lycée Eugène Delacroix en Seine-Saint-Denis à Drancy (93).

Modération : Mathieu Menghini
Lecture : Cathy Sarr

Lire l’article paru dans Le Courrier ici

Ecoutez la rencontre :

Les textes lus par la comédienne Cathy Sarr : Karl Marx, Pour une critique de la philosophie du droit de Hegel
Louis Aragon, La rose et le réséda

Retour en images (© Aleksandr Thibaudeau). Album complet ici

En coproduction avec le Musée International de la Réforme.
Entrée libre dans la limite des places disponibles.