Veillée n°13, Démocratisation culturelle
La Marmite et La Chaux-de-Fonds
lundi 25 janvier à 19h à Lausanne

« Accompagner un parcours de La Marmite c’est un peu comme marcher sur un fil. Tel le funambule le médiateur est en déséquilibre permanent. Tantôt il penche du côté de l’objet culturel, mais avec mesure sinon il tombe et perd le groupe. Tantôt il penche du côté du groupe, mais pas trop non plus pour ne pas perdre de vue l’objet culturel qui les rassemble. De ce déséquilibre nait l’équilibre et la possibilité de construire ensemble.

L’objet de la médiation est ainsi de créer les conditions de la rencontre, de faire naitre chez les participant.es des horizons d’attente. Pour ce faire le médiateur doit prendre en compte l’ici et maintenant et sans cesse se réajuster. Cette veillée sera l’occasion de partager quelques expériences et questionnements en lien avec un parcours culturel de La Marmite et d’autres actions de médiation menées ici ou là. »

Sylvie Pipoz

Au bénéfice d’une licence en lettres, d’un certificat d’études pédagogiques et d’un CAS en médiation culturelle, Sylvie Pipoz est en charge depuis 2010 des activités culturelles au sein de l’Ecole obligatoire de La Chaux-de-Fonds (EOCF). Sa double formation d’enseignante et de médiatrice culturelle lui permet de mettre en place des projets de médiation culturelle pour les classes de l’EOCF. Elle a notamment créé le programme Ecole/Musée à La Chaux-de-Fonds, mis en place des activités dans le cadre de l’année Le Corbusier 2012, développé des séquences pédagogiques en lien avec l’urbanisme horloger. Elle préside également depuis 2014 la commission culturelle qui choisit les spectacles scolaires pour les degrés 1 à 6 de l’EOCF.

Parallèlement à son activité au sein de l’EOCF, Sylvie Pipoz travaille comme médiatrice culturelle au Musée d’histoire de La Chaux-de-Fonds et en tant que médiatrice culturelle indépendante.

Elle a accompagné le parcours du Groupe Pachamama de la saison IV et accompagne le Groupe Mary Shelley durant la saison V.