Chantons sous la pluie de Gene Kelly et Stanley Donen
Infos pratiques à venir

S’il fallait partir sur une île déserte avec une seule et unique comédie musicale, ce serait sans nul doute Chantons sous la pluie ! Fruit de la collaboration entre trois génies qui ont illustré le genre – le danseur et acteur Gene Kelly, le réalisateur Stanley Donen et le producteur Arthur Freed – ce film enchanté évoque avec brio et humour un pan essentiel de l’histoire du cinéma, soit le fameux passage du muet au parlant, lequel fut fatal à certaines voix de crécelle… Bref, un monument du Septième Art, qui, régulièrement, est classé parmi « les dix meilleurs films du monde » !

La séquence qui montre un Gene Kelly au comble du bonheur, chantant et dansant sous la pluie, est devenue avec les années, l’emblème par excellence de la comédie musicale hollywoodienne. Le souvenir ému de cet instant de grâce a pour défaut de passer sous silence bien d’autres aspects de ce chef-œuvre absolu ; c’est ainsi que l’on oublie trop souvent qu’il s’agit aussi d’un témoignage inestimable sur l’une des mues les plus importantes de l’histoire du cinéma, doublé d’une très belle méditation sur l’art et l’artifice ponctuée par de fabuleuses chorégraphies et des gags dont la drôlerie irrésistible fait toujours mouche.

Chantons sous la pluie offre aussi le rare exemple d’une œuvre résolument optimiste où le professionnalisme, la ténacité, l’amitié et l’amour l’emporteront toujours. Tous genres confondus, c’est l’un des rares films à témoigner d’une bonne humeur inaltérable, qui fait littéralement jubiler son spectateur, lequel en ressort toujours le cœur joyeux.

Etats-Unis, 1952, couleur, 1h43 ; avec Gene Kelly, Donald O’Connor, Debbie Reynolds, Jean Hagen, etc.
Voir la bande-annonce ici