Keeper de Guillaume Senez
Mercredi 15 mai 2019 à 20h à Fonction : cinéma (Maison des arts du Grütli, rue du Général-Dufour 16, à Genève)

Maxime (Kacey Mottet Klein) et Mélanie (Galatea Bellugi) s’aiment. Ensemble, ils explorent leur sexualité, jusqu’au jour où Mélanie découvre qu’elle est enceinte. Dans un premier temps réticent, Maxime se fait vite à l’idée de garder l’enfant, ainsi que le veut Mélanie. Du haut de leurs quinze ans, les deux « mômes » annoncent alors à leur entourage qu’ils vont devenir parents ! Sous influence de leur propre vécu, leurs mères respectives réagiront à cette décision de manière très contrastée…

Dans les quelques films qui traitent de cette thématique, l’histoire est généralement racontée du point de vue de la fille, ici il s’agit de celui du garçon qui, bien évidemment, n’a pas le beau rôle… C’est justement ce qui a déterminé Kacey Mottet Klein à accepter celui-ci. « Même si c’est aussi son enfant, expliquait-il à Locarno où Keeper a été primé, mon personnage n’a aucun droit de décision sur quoi que ce soit. C’est surtout cette impuissance qui m’a intéressé, et comment l’exprimer en tant qu’acteur. » Partant, sa prestation se révèle absolument remarquable.

Le premier long-métrage tout en pudeur et sensibilité de Guillaume Senez, Keeper, frappe par son souci du réel et de l’authenticité. Depuis lors, ce cinéaste franco-belge a en a signé un second, Nos Batailles (2018), tout aussi remarquable.

Suisse-Belgique-France, 2015, couleur, 1h36; avec Kacey Mottet Klein, Galatea Bellugi, Catherine Salée, Laetitia Dosch, etc.
Voir la bande-annonce ici

En collaboration avec Fonction : cinéma