Poème de Jérôme Meizoz

Sous nos yeux, l’injustice

Fernando Gomes

Aïe !

j’ai mal au dos
tout le jour
courbé dans la fraisière
de sept à dix-sept heures
Le patron gueule
en italien
mais parfois
il donne aussi un sourire
Reste le dimanche
pour appeler la famille
– Guinée Bissau –
Le français
c’est difficile
alors je parle portugais
comme celui qui tient
le seul bistrot
Le Progrès.

Franchement,

“progrès”

je ne vois pas pourquoi.
Sinon le dimanche
n’en finit pas,
alors

dès le réveil
on commence
à la bière.