Alain Badiou est né le 17 janvier 1937 à Rabat (Maroc). Son père est professeur agrégé de mathématiques, résistant devenu maire de Toulouse à la Libération et sa mère est également professeure agrégée de lettres. Alain Badiou suit des études de philosophie à l’Ecole Normale Supérieure et sort premier de l’agrégation en 1960. C’est à l’ENS qu’il côtoie Althusser, Canguilhem ou encore Lacan. Il commence aussi à militer contre la guerre d’Algérie.
Nommé professeur de philosophie à Reims puis à l’Université expérimentale Paris VIII (Vincennes) dès sa création après Mai 68, il se lance avec détermination dans l’aventure maoïste qui va l’occuper jusqu’aux années 1980. Pendant cette période, compagnon de route d’Antoine Vitez, Alain Badiou s’oriente plutôt vers l’écriture dramatique (entre autres la pièce L’Écharpe rouge).

En 1988, il publie une somme philosophique L’Être et l’événement qui sera complétée en 2006 de sa suite Logiques des mondes. En 1999, il est nommé professeur à l’École Normale Supérieure puis professeur émérite en 2004. Son œuvre est abondante et diverse, elle comprend des romans, des pièces de théâtre, des essais de philosophie (La République de Platon en 2012), de politique (De quoi Sarkozy est-il le nom ? en 2007), ou encore de mathématiques (Éloge des mathématiques en 2015).

Alain Badiou est une personnalité incontournable dans le paysage intellectuel français et bénéficie en outre d’une renommée internationale.

A l’occasion de sa rencontre généreuse et fraternelle avec le Groupe Pelloutier (de la saison II de La Marmite), le 26 mars 2018 à Genève, à la Maison de Rousseau et de la littérature, Alain Badiou a cité la réflexion de Mao Zedong à André Malraux : « Nous rendrons aux masses, sous une forme précise, ce qu’elles nous ont donné sous une forme confuse » une pensée qui clarifie possiblement l’enjeu de des rencontres que nous suscitons entre opprimés, marginaux, outsiders, groupes sociaux et intellectuel.le.s.

Réécouter la conférence publique donnée le soir venu à la Maison de Rousseau et de la littérature ici
Photos : ©Christian Lutz