President

Charles Magnin est professeur honoraire de l’Université de Genève où il a cofondé le Laboratoire d’histoire sociale et culturelle de l’éducation (LHiSCE), qu’il continue à coanimer. Ses travaux portent sur l’histoire de l’enseignement primaire et de l’enseignement secondaire, obligatoire et postobligatoire, aux niveaux genevois, suisse et international. Ils concernent l’histoire de la culture et des structures scolaires, de même que celle des débats politiques, sociaux, culturels et scientifiques relatifs à l’éducation, du XVIIIe siècle à nos jours, avec un accent fort sur la question de l’(in)égalité dans le champ de l’instruction publique.
Que ce soit en qualité d’ancien président de la Fondation Archives Institut J.-J. Rousseau, de membre fondateur et ancien animateur de la CRIÉE (Communauté de Recherche Interdisciplinaire sur l’Education et l’Enfance) ou maintenant de président du conseil de fondation du Collège du travail et de membre du comité de l’association Archives contestataires, Charles Magnin a toujours participé très activement à la collecte, la préservation et la valorisation culturelle et citoyenne d’archives et d’objets relatifs à l’histoire de l’éducation, à celle du mouvement ouvrier ou encore à l’histoire des mouvements sociaux du dernier tiers du XXe siècle. Il est l’auteur de nombreuses publications, principalement en histoire de l’éducation, et coréalisateur de plusieurs expositions d’envergure dans ce domaine à l’ancien MEG de Conches. Il mène en outre une activité éditoriale au sein du LHISCE, du Collège du Travail et des Archives contestataires.