Ancien élève de l’École Normale Supérieure de Fontenay/Saint-Cloud, agrégé de philosophie, Franck Fischbach est professeur à la Faculté de Philosophie de l’Université de Strasbourg où il enseigne l’histoire de la philosophie allemande moderne. Ses publications (voir La production des hommes. Marx avec Spinoza, 2005, Sans objet. Capitalisme, subjectivité, aliénation, 2009,Manifeste pour une philosophie sociale, 2009, La critique sociale au cinéma, 2012 et Le sens du social, 2015) tentent une défense et une actualisation de la philosophie sociale, à la fois à partir de ses sources allemandes (dans l’hégélianisme, le marxisme et la Théorie critique), dans son rapport à d’autres traditions (le pragmatisme, Heidegger) et en débat avec les contemporains (Žižek, Butler, Rancière, Negri, Honneth).
Les analyses que Franck Fischbach a produites à l’occasion de la réédition des Manuscrits économico-philosophiques de 1844 de Marx ont invité La Marmite à initier une réflexion renouvelée sur le sens de « l’Homme total », de l’épanouissement intellectuel et sensible des êtres ; de même, la thématique de la reconnaissance – maintes fois abordée par notre auteur – intéresse grandement le volet « citoyen » de notre projet.