Après un apprentissage de mécanicien-électricien, Jean-Pierre Aebersold obtient, en 1972, le diplôme d’animateur socio-culturel. Il entre au Centre de loisirs des Pâquis et, dès sa construction par la Ville de Genève en 1979, devient responsable de sa petite scène, La Traverse, où il programme surtout du café-théâtre.
En 1984, il est nommé responsable du secteur « spectacles » du Théâtre Saint-Gervais à Genève où il soutient la production locale. Il est aussi coresponsable du théâtre à La Bâtie-Festival de Genève de 1981 à 1994. En 1994, il prend la direction du Forum Meyrin inauguré l’année suivante et qu’il dirige jusqu’en juin 2005. Il ouvre la scène meyrinoise à la création en lançant un compagnonnage avec le Teatro Malandro d’Omar Porras ainsi qu’avec la compagnie de danse Alias. Aebersold a notamment été président du Pool de théâtres romands (1988-97) et vice-président de la Corodis – Commission romande de diffusion de spectacles (1993-97).

La Marmite se réjouit de ce parrain dont la vie même matérialise le lien possible, le continuum souhaitable entre existences manuelle et intellectuelle, entre institution culturelle et pratiques socioculturelles.