conception, coordination, programmation

Historien, anciennement directeur du Centre culturel neuchâtelois, du Théâtre du Crochetan et du Théâtre Forum Meyrin, conseiller de la Fondation nationale pour la culture Pro Helvetia, chroniqueur dans Les Matinales d’Espace 2, Mathieu Menghini a conçu et organisé les festivals Poétiser la cité (Neuchâtel, 2002) et Poétiser Monthey (2002), imaginé l’élargissement du festival Scènes valaisannes à l’ensemble du Valais et coécrit le concert poétique et visuel La Scène révoltée (2012).
Aujourd’hui engagé par la Haute École spécialisée de Suisse occidentale (HES-SO), il est chargé d’enseignement en histoire et pratiques de l’agir et de l’action culturels et titulaire de plusieurs mandats dans le domaine des politiques publiques de la culture (rapport relatif aux missions de La Nouvelle Comédie ; cycle réflexif La Culture, créatrice de valeurs à Genève ; projet du CREA dans le canton du Jura ; projet du réseau ARS (fOrum culture) dans le canton de Berne – projet soutenu nationalement par Pro Helvetia ; conseil scientifique du colloque sur l’accessibilité de l’association La Nuit des musées de Lausanne et Pully, etc.). Il est nommé par le Conseil fédéral membre du jury fédéral du théâtre et par l’écrivain et metteur en scène Wajdi Mouawad, conseiller dramaturgique de La Colline – théâtre national, à Paris.
Basé à la Haute École de travail social de Genève, il collabore notamment avec La Manufacture (Haute école des arts de la scène de Suisse romande), les Universités de Lausanne et Genève sur les questions de médiation culturelle et de direction des institutions culturelles. Il œuvre également à Paris au sein du Programme des artistes intervenant en milieu scolaire qui associe les Beaux-Arts, les Conservatoires nationaux d’art dramatique, de musique et de danse, les Écoles nationales des Arts Décoratifs, des métiers de l’image et du son.
Il est par ailleurs chroniqueur pour le quotidien romand Le Courrier.
En 2019, Mathieu Menghini reçoit le Prix culturel de la Fondation Leenaards.