Licenciée en psychologie à l’Université de Genève, Rachel Lam s’oriente en psychologie cognitive et en psychologie sociale. Durant ses études, elle travaille comme aide soignante avant de se spécialiser dans l’accompagnement de personnes souffrant de la maladie d’Alzheimer et de leurs proches-aidants. Son mémoire de fin d’étude porte quant à lui sur les discriminations de genre dans les offres d’emplois. En 2007, elle co- fonde l’association Découvrir, qui œuvre pour l’intégration professionnelle des femmes migrantes qualifiées. Sa pratique de la danse la conduit à s’immerger dans l’univers de la scène genevoise. Administratrice de compagnies indépendantes, elle rejoint en 2009 l’équipe du Théâtre de l’Orangerie, dirigé par Frédéric Polier. Trois ans plus tard elle est nommée responsable des relations publiques au Théâtre du Grütli, poste à partir duquel elle développe des projets de médiation et d’échanges avec le tissu associatif local. En 2016 elle crée la Biennale du Genre, en partenariat avec le Bureau de promotion de l’égalité entre femmes et hommes et de prévention des violences domestiques et le Service égalité de l’Université de Genève.

Rachel Lam accompagne le parcours du Groupe Les Phéniciens (saison II).