Robert Guédiguian est un réalisateur, acteur, producteur et scénariste de cinéma né en 1953 à Marseille.
Fils d’une mère allemande et d’un père arménien, Guédiguian est issu d’un milieu ouvrier (son père, électricien, travaillait sur les docks de Marseille). Il s’intéresse très tôt aux questions politiques et sera un temps militant du Parti communiste.
Il entame des études de sociologie à la faculté d’Aix-en-Provence – lieu de la rencontre avec sa future compagne et « muse », Ariane Ascaride. Robert Guédiguian s’est fait alors l’auteur d’une thèse sur la perception de l’Etat dans le milieu ouvrier.
C’est à travers Marseille et, particulièrement le quartier de L’Estaque, qu’il scrute l’histoire de ceux qu’il appelle, en référence à Victor Hugo, les « pauvres gens » : ouvriers, salariés, petits patrons, chômeurs, déclassés.
Producteur indépendant, Robert Guédiguian est partenaire d’une maison de production en nom collectif (Agat Films & Cie / Ex Nihilo) qui intervient de façon militante dans la totalité du champ de la création audiovisuelle et du spectacle vivant.
Son cinéma comme son activité de producteur sont investis de l’idée que l’art conscient de lui-même peut changer le monde : Guédiguian ne néglige d’ailleurs pas d’intervenir directement dans le débat public, à l’instar d’un Pier Paolo Pasolini.
La Marmite est heureuse de compter cet artiste lucide et sensible parmi ses parrains – un artiste pareillement attentif à ce qui fut, à ce qui est et à ce qui pourrait être.