Groupe Maïa
21/22

Thème du présent parcours, la maternité revêt plusieurs sens : celui de porter et de donner naissance à un enfant, le fait d’être mère mais également le nom du lieu où on accouche. Lié aux notions de mère, de femme, ce terme peut être interrogé au regard de l’évolution de nos sociétés. En effet, l’histoire des rapports entre féminisme et maternité est intéressante pour comprendre la mutation culturelle complexe actuelle. Par ailleurs, le terme même de « maternité » peut également être questionné au regard de la « maternité » d’Ali, premier homme transgenre à être tombé enceint en France, qui plaide pour une meilleure reconnaissance des “transernités”.

Le Groupe Maïa porte le nom de la déesse éponyme, associée à la maternité et à la naissance. Son nom signifie littéralement « petite mère » — surnom affectueux donné traditionnellement à la grand-mère, la nourrice ou la sage-femme. La maïeutique désigne l’art de l’accouchement et plus particulièrement dans le milieu médical, la science médicale pratiquée par les sages-femmes et par extension le nom des études pour accéder à cette profession.
En philosophie, la maïeutique désigne par analogie l’interrogation sur les connaissances ; ainsi Socrate — dont la mère, Phénarète, était sage-femme — parlait de « l’art de faire accoucher les esprits. »

Accompagné par la comédienne et metteure en scène Catherine Travelletti, le Groupe Maïa :

– rencontrera la philosophe Jules Falquet, dont les travaux s’articulent notamment autour de la notion du féminisme ;
– assistera à la projection de l’impactant « 17 filles » réalisé par les sœurs Coulin, film s’inspirant d’un fait divers;
– se rendra au Musée d’art de Sion et visitera l’exposition temporaire sur Raphaël Ritz, peintre dix-neuvièmiste de la quotidienneté ;
– prendra part à une représentation de «Si tu n’existais pas pour qui j’existerais » au Spot de Sion, nouvelle création de la cie Push Up ;
– découvrira « Matricide » nouvelle création de l’artiste associée Catherine Travelletti.

Image d’illustration – Assemblée divine (détail) :Hermès et sa mère Maïa, amphore antique à figures rouges, v. 500 av. JC

L’artiste
Les spectacles
L’intellectuelle
L’exposition
Les partenaires
Production artistique
Vitrine bibliographique