Parcours

Carol Gilligan

Durant de la saison 2018-19, dans le canton de Vaud, le Groupe Carol Gilligan a exploré la thématique de la sollicitude.

Il était constitué des jeunes fréquentant des classes d’accueil, de l’artiste Narcisse et des médiateur·ices Emilie Raimondi et Marie-Laure König.

Présentation

Force est de tordre le col aux préconceptions associant le care à un vague sentimentalisme, au creusement de stéréotypes genrés.

Dépasser la satisfaction de l’intérêt personnel, ne pas « objectifier » autrui, s’en soucier, se penser en relation, comprendre d’autres points de vue, raccorder sa pensée et ses affects, articuler le politique, le social et le psychologique, etc.

Lire la suite

Cette notion, on le voit, dépasse les seuls « services à la personne » et vaut dans la quotidienneté de chacun.e. Elle s’invite aussi bien dans les registres éthiques de la justice et de la citoyenneté.

À rebours de notre temps, le Groupe Carol Gilligan s’est lancé à la recherche de l’« homo empathicus », de l’être coopératif.

Activités

De manière à interroger la thématique de la sollicitude, le Groupe Carol Gilligan:

  • a exploré le Cabinet La disparition de l’exposition Cosmos du Palais de Rumine à Lausanne en se demandant ce qui mérite attention, soin et préservation ;
  • a assisté, au Théâtre Benno Besson d’Yverdon-les-Bains, à une représentation de Mourir, dormir, rêver peut-être, spectacle mis en scène par Denis Maillefer évoquant le quotidien des croque-morts, leur tact, leur délicatesse ;
  • a visionné, au cinéma Bel-Air d’Yverdon-les-Bains, Patients, le long-métrage de Grand Corps Malade et Mehdi Idir, sur la lente et collective réadaptation d’un tétraplégique « incomplet » ;
  • a rencontré, au Théâtre de Vidy à Lausanne, la philosophe Sandra Laugier, l’une des grandes intellectuelles de notre époque et également spécialiste du « care », dans tous ses miroitements.

Groupe

Le Groupe Carol Gilligan porte le nom d’une incontournable figure des théories du « care », philosophe, psychologue sociale, féministe américaine, auteure d’Une voix différente.

Participant·es

Le Groupe Carol Gilligan réunit des jeunes (16-20 ans) fréquentant les classes d’accueil de l’Ecole de la Transition (EdT).

Intervenant·es