Parcours

Les Baladins Anonymes

Durant la saison 2023-24, dans le canton du Jura, ce groupe a exploré la thématique de la musique.

Il rassemble des usager·ères de la permanence de Delémont d'Addiction Jura, l'auteur Pablo Jakob Montefusco et la médiatrice Noémie Baudet.

Scène du film Casablanca de Michael Curtiz (1942)

Présentation

Dans Casablanca de Michael Curtiz, Ilsa, le personnage interprété par l’actrice Ingrid Bergman, est saisie par l’émotion alors qu’elle écoute un pianiste interpréter « As Time Goes By » dans un bar. Ce morceau de musique, qu’on retrouve à différents moments dans ce grand classique du cinéma hollywoodien, fait resurgir chez elle le souvenir enfoui d’une histoire d’amour passée, la renvoyant après quelques notes seulement à sa vie avec Rick qu’elle a dû quitter quelques mois auparavant.

La séquence de Casablanca souligne le pouvoir évocateur de la musique qui nous permet de voyager dans l’espace et le temps sans bouger. Souvent qualifiée de langage universel, la musique permet également de transcender les fontières culturelles et linguistiques et de rassembler les êtres humains.

Et vous, à quoi ressemble la bande-son de votre vie ?

Activités

De manière à interroger la thématique de la musique, le groupe :

  • prendra part à une représentation du midi-théâtre Love Lunch de l'ass. odd productions au Théâtre du Jura
  • se rendra dans l'atelier de Claude Bourquard, luthier à St-Brais, qui leur fera découvrir les finesses et subtilités du métier de luthier et sa passion pour la fabrication de guitares
  • assistera à la projection d'un film (programmation en cours) au Cinemont de Delémont
  • découvrira le spectacle de Georges Grbic et Mali Van Valenberg Les Deux Frères au Théâtre du Jura
  • rencontrera la musicienne, architecte et urbaniste Anna Grichting au Théâtre du Jura

Groupe

Après un intense brainstorming et plusieurs propositions en lien avec le thème du parcours, la musique, le groupe a voté pour l’adoption du nom "Les Baladins Anonymes". Le mot « baladin » a séduit par sa sonorité et sa signification ; apparus dès le moyen-âge, le mot peut autant se prêter à un·e bouffon, un·e amuseur·euse public·que, un·e clown qu’à un·e professionnel·le de la danse dans une signification plus contemporaine. Le mot « anonyme », lui, fait référence à l’organisation d’entraide des Alcooliques Anonymes. 

Participant·es

Le groupe est constitué d'usager·ères de la permanence de Délemont d'Addiction Jura. 

Intervenant·es

Carnets de bord