Parcours

Raymond Roussel

Durant de la saison 2019-20, dans le canton de Vaud, le Groupe Raymond Roussel a exploré la thématique de l'étrange.

Il était constituté d’usagères et d’usagers de l’association Palabres, de l’artiste Tilo Steireif et des médiatrices Emilie Raimondi et Marie-Laure König.

Image d’illustration Raymond Roussel à 19 ans (1896)

 

Présentation

Le groupe a questionné les petites ou grandes perturbations de l’étrange, les classifications qu’opère la société entre le « normal » et le différent ainsi que les hiérarchies à l’œuvre dans tout classement, l’oppression sourde ou manifeste des minorités. Il a ainsi questionné, la force subversive de l’étrangeté – source de bien des évolutions.

Activités

De manière à interroger la thématique de l'étrange, le Groupe Raymond Roussel :

  • s’est rendu à l’Echandole pour découvrir – à travers le spectacle Koburo – une civilisation inconnue au langage tout de mystères imaginée par Christian Denisart ;
  • a visité, toujours à Yverdon-les-Bains, la Maison d’Ailleurs – haut lieu de la science-fiction ;
  • a visionné le film inquiétant et merveilleux d’Ali Abbasi, Border au Zinéma de Lausanne ;
  • a rencontré, au Théâtre de Vidy, Noemi Michel, spécialiste des minorités, des sans voix, de celles et ceux qui ne collent pas aux standards majoritaires et que nos démocraties peinent à reconnaître ;
  • a assisté à une représentation de l’œuvre fantastique : La Mouche, mise en scène par Valérie Lesort et Christian Hecq au Théâtre Kléber-Méleau.

Groupe

Le Groupe Raymond Roussel porte le nom d’un écrivain français, dramaturge, poète surréaliste et inventeur à l’imagination débordante.

Participant·es

Le Groupe Raymond Roussel est composé d’usagères et d’usagers de l’association vaudoise Palabres. Espace de rencontres et d’ateliers avec des personnes migrantes, Palabres entend encourager le pouvoir d’agir des personnes migrantes en situation de précarité économique et/ou psychosociale.

Intervenant·es

Carnets de bord